Logo Salon SME Salon SME Online
9 & 10 mars 2017
Salon virtuel dans toute la France
Salon SME Paris
25 & 26 septembre 2017
Palais des Congrès - PARIS
Twitter
#SalonSME
ContactsEspace presseExtranet exposantExposer
Partenaires
Officiels
APCE APCMA Partenaires
Médias
Management NRJ Global Viadeo

Le blog du Salon SME

5 bonnes pratiques pour réussir votre campagne d’e-mailing

Publié dans Le Salon 2008 — Amélie Guider le 18 avril 2016 à 14:17

Combien d’e-mails recevez-vous chaque jour ? Combien en ouvrez-vous ? Combien en jetez-vous sans même les ouvrir ? Pour vos prochains envois, vous savez maintenant que vous n’avez que 2 secondes pour convaincre et faire mieux que vos concurrents pour toucher vos prospects. Voici comment…

1.Soyez pertinent : ciblez vos destinataires, segmentez votre base.

Le temps des envois d’e-mails en masse est révolu. Inondés de mails, nous sommes tous victimes d’infobésité. Tenez compte de ce contexte et profitez-en pour segmenter votre base de prospects et de clients afin d’être pertinent dans vos messages et vos offres en les personnalisant le plus possible.
- À un prospect froid (non-engagé, non-ouvreur de vos mails) : une prime gratuite (guide, échantillon, …)
- À un prospect chaud (déjà répondant, ouvreur d’un de vos mails) : une offre de bienvenue.
- À un client occasionnel : une newsletter d’informations utiles.
- À un client fidèle : un avantage exclusif ou une prime s’il vous présente un nouveau client (parrainage).

À surveiller : Votre base de données clients est-elle bien à jour ? Après plusieurs essais et relances, ou une longue période d’inactivité, supprimez les non-ouvreurs de votre base : ils considèrent vos messages comme des spams. N’attendez pas qu’ils vous signalent comme tel.


2.Travaillez particulièrement les lignes de sujet

2 secondes pour convaincre : voilà un constat qui invite à travailler la concision et l’attractivité de votre contenu.

Tout se joue dès la ligne de sujet. Pourquoi donne-t-elle envie d’ouvrir le mail ? Quel que soit votre message, votre e-mail doit rendre service. Valorisez un bénéfice clair et facile à obtenir, du type : « 3 clés pour réussir à … » ou « 2 minutes qui peuvent vous faire gagner des heures… »
A éviter : toutes les grosses ficelles de la réclame : « offre exceptionnelle», « gratuit pour vous », « découverte extraordinaire », « remboursement garanti », « urgent, à saisir » etc. ils sont détectés par les systèmes anti-spam et votre mail sera black-listé.

Pensez aussi à la 1ere phrase de votre mail. C’est celle qui sera vue, avec la ligne de sujet, en prévisualisation dans les messageries des internautes. On appelle cet emplacement le « pré-header ». Assurez vous que lui aussi est attractif et n’est pas une simple redite de l’objet de votre mail.


3- N’oubliez pas le reste de votre e-mail !

Intégrez des visuels impactants, des liens vers des vidéos qui créent plus d’intérêt qu’un texte seul.
Attention : proscrivez l’utilisation d’une seule grande image : les messageries, par défaut, ne les affichent pas et les filtres anti-spam, ne sachant pas les lire, black-listent votre e-mail.

Astuce : insérez dans l’espace des visuels des balises de textes explicites : si les visuels ne s’affichent pas, il n’ y aura pas de perte d’information.

4-Soyez vigilant sur les résultats.

Mesurez l’efficacité de vos actions… et sachez rectifier le tir en cas de problème.
Les logiciels d’envois groupés d’e-mails vous permettent de savoir qui a ouvert votre mail et qui a cliqué. Si un de vos e-mails obtient des taux inférieurs à la moyenne, il est temps de réagir : comparez votre message et votre mise en page par rapport à des messages qui ont été plus performants. Vous pourrez trouver ainsi des formules plus accrocheuses.
Ensuite, vous pouvez renvoyer votre e-mail optimisé en relance sur tous les destinataires qui n’ont pas ouvert la première fois.
En ce qui concerne les inactifs, testez une offre spécifique ou invitez-les par un lien à se désinscrire de votre liste de diffusion.

5-Utilisez les outils pour automatiser vos envois.

De tout ce qui précède, il ressort que plutôt que d’envoyer des mails ponctuellement, il est préférable de favoriser les interactions avec vos clients et gérer une relation dans la durée. Une fois que vous avez conçu vos messages, vous les planifiez et ces outils vont gérer automatiquement leur diffusion.
- Reprise des articles récents de votre blog et intégration dans une newsletter mensuelle.
- Mails auto-répondeurs : un client qui a téléchargé votre guide pratique reçoit automatiquement un message de remerciement qui peut l’engager à faire une autre action.
- Réexpédition d’un mail sur la base des non ouvreurs.

Vous pouvez par exemple tester SimpleMail, Mailchimp ou Mailjet.

Pour en savoir plus :

La newsletter, outil de fidélisation ?

Développez vos contacts grâce à une campagne d’email marketing

Augmenter le trafic et les revenus de son site Internet

 

A ne pas manquer : le Salon SME Online, le nouveau RDV des entrepreneurs.

Le 2 juin, où que vous soyez, connectez-vous au 1er salon virtuel pour les entrepreneurs ! En quelques clics, faites le plein de solutions nouvelles et de conseils pour créer, gérer et développer votre activité.

> Infos et inscription gratuite

 

 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire




  Demandez votre invitation gratuite          Envoyez une invitation au salon  


  Demandez votre invitation gratuite          Envoyez une invitation au salon