Logo Salon SME Salon SME Online
9 & 10 mars 2017
Salon virtuel dans toute la France
Salon SME Paris
25 & 26 septembre 2017
Palais des Congrès - PARIS
Twitter
#SalonSME
ContactsEspace presseExtranet exposantExposer
Partenaires
Officiels
APCE APCMA Partenaires
Médias
Management NRJ Global Viadeo

Le blog du Salon SME

Quels financements pour ouvrir votre franchise ?

2015_Logo_AC_FranchiseOuvrir un projet en franchise demande des ressources financières non négligeables. En général, le franchisé seul ne possède pas la totalité de l’investissement requis. Afin de pouvoir lancer son projet, il aura recours aux emprunts, en plus de ses capitaux propres. Quels sont donc ces organismes vers qui un franchisé peut se tourner pour constituer l’investissement requis à l’ouverture de sa franchise ?

 

Quelles sont les différentes alternatives de financement ?

Voici différents éléments (Liste non exhaustive) qui vous permettront d’appréhender plus sereinement cette question.

 

  • L’apport personnel est indispensable pour inspirer confiance aux tiers, en particulier lors d’une demande de crédit. Il doit généralement représenter un minimum de 30 % de l’investissement total.

 

  • Le premier moyen de financement auquel on pense lors du lancement d’un projet, en plus de son apport personnel, est bien évidemment le prêt bancaire: “crédit pro” ou “prêt à l’entreprise”. Ces prêts sont destinés exclusivement aux professionnels. Il est à noter que les banques et organismes de prêt bancaire n’accompagneront un projet qu’à hauteur de 70% maximum de l’investissement. Malgré la conjoncture économique actuelle, il faut savoir que les banques prêtent toujours mais demandent de plus en plus de garanties aux emprunteurs.

Mais lorsque les banques n’osent plus prendre le moindre risque, certaines enseignes ont trouvé pour solution le développement de leur propre banque interne. Les candidats ayant le bon profil auront donc droit à un prêt attribué par le franchiseur.

 

  • Des organismes publics tels que la banque Oséo proposent de partager les risques auprès de la banque du franchisé. Oséo propose plusieurs aides comme le PCE (prêt à la création ou reprise d’entreprise). Les régions et collectivités locales disposent aussi d’aides à la création d’entreprise.

 

  • Un franchisé peut également opter pour le leasing ou le crédit-bail. Un financement adapté à un besoin bien spécifique. Le leasing peut en effet financer tous les équipements d’une entreprise (sans avoir comme objectif d’en devenir propriétaire)  et le crédit-bail être adossé à un bail de location (possible de déduire fiscalement l’intégralité des loyers du bénéfice imposable).

 

  • Le crowdfunding (nouvelle solution de financement) via des plateformes dédiées à des investisseurs individuels est aussi une alternative à prendre en compte. Ces derniers font confiance à des entrepreneurs soit en prêtant moyennant une rémunération soit en investissant dans le capital du franchisé et en devenant actionnaire.

 

Parce que la pérennité d’un projet passe, entre autres, par un bon financement, il est essentiel de bien évaluer tous les frais et ainsi éviter de viser trop court pour les financer.

 

Vous souhaitez créer une franchise ? Rendez vous sur AC Franchise pour plus d’informations.

 

Cet article est proposé par AC Franchise.

 

Pour trouver les solutions opérationnelles pour créer et développer votre franchise et profiter de conseils d’experts, demandez votre invitation gratuite à la prochaine édition du Salon SME, du 4 au 6 octobre 2016 au Palais des Congrès de Paris.

 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire




  Demandez votre invitation gratuite          Envoyez une invitation au salon  


  Demandez votre invitation gratuite          Envoyez une invitation au salon