Logo Salon SME Salon SME Online
9 & 10 mars 2017
Salon virtuel dans toute la France
Salon SME Paris
25 & 26 septembre 2017
Palais des Congrès - PARIS
Twitter
#SalonSME
ContactsEspace presseExtranet exposantExposer
Partenaires
Officiels
APCE APCMA Partenaires
Médias
Management NRJ Global Viadeo

Le blog du Salon SME

Flash-back sur un mercredi de folie !

Publié dans le Salon 2003 — Mark le 25 septembre 2003 à 10:33

Dès 9h30 plusieurs centaines de personnes étaient postées devant la salle Passy pour le grand forum des consultants. Malheureusement, le plus grand espace du salon réservé pour l’occasion ne pouvait pas accueillir tout-le-monde. Si vous comptez venir aujourd’hui, un conseil : arrivez une demi-heure avant l’horaire prévu de votre conférence, sans quoi vous risquez de trouver porte close. En effet, tous les événements du salon étant gratuits, il n’a pas de système de réservation. Face à une déception bien compréhensible, les organisateurs ont fait preuve de réactivité en reprogrammant le forum en fin de matinée et tout le monde y a trouvé son compte.

Consultants, plus qu’un métier, un engagement de vie.

Durant cette matinée, j’ai été impressionné par la qualité de l’audience : des personnes concentrées, curieuses, motivées et studieuses. Aucun dilettantisme dans ce parterre de professionnels habités par leur projet. La conférence s’est rapidement transformée en session de questions/réponses au contenu très pragmatique : Quelle tarification pour les prestations ? Comment présenter son devis ? Faut-il être indépendant ou bien rejoindre un cabinet existant ? Durant la phase de prospection, comment en donner suffisamment pour être choisi par un client, mais sans dévoiler les recommandations qui font l’objet d’une facturation ? Comment gérer son stress en phase d’incubation d’un projet ? etc. Yves Pérez qui intervenait pour l’IDCE, organisme de formation pour les entrepreneurs consultants a remarquablement bien mis en valeur l’investissement psychologique et les étapes de maturation nécessaires pour migrer du salariat vers le consulting. De nombreux créateurs ont pu ainsi quitter la salle avec de précieuses clés méthodologiques pour gérer en confiance cette mutation culturelle et sociale.

Le Grand Prix des micro-entreprises : le rendez-vous des idées, des énergies et de la passion d’entreprendre.

En présence de Renaud Dutreil, Secrétaire d’État aux petites et moyennes entreprises, au commerce et à l’artisanat, l’événement réunissait les représentants des sociétés partenaires : Viking Direct, le groupe Marie Claire, International Paper, La compagnie de femmes et l’EDC (École des Dirigeant et Créateurs d’entreprises). Sur plus de 1000 dossiers remis, 6 finalistes avaient été sélectionnés et compte-tenu de leur qualité, on comprend l’embarras du jury pour déterminer les deux lauréats. Webcrèche propose un service d’information par Internet entre les responsables de crèches et les parents, La boutique des inventeurs développe des magasins-testeurs dédiés aux innovations avant que celles-ci ne soient industrialisées, Sport Pluriel lance « Championne », le magazine dédié au sport féminin et Biocetis réunit des médecins et chercheurs réalisant des prothèses orthopédiques. Voilà pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’être retenus. Quant aux lauréats : Coccinelle propose des animations artistiques pour les enfants et Little Big Road, des guides touristiques sur mesure pour les clients des tour opérators. Qu’avaient-ils de plus aux yeux du jury ? Pour Cocinnelle, une dimension éthique de proximité qui favorise les échanges dans quartier isolé et difficile. Pour Little Big Road, une démarche originale de personnalisation du service et un projet de développement à l’international logique et réaliste qui méritait tous les encouragements. Cette remise de prix où des mico-entrepreurs ont pu avec cœur et humour faire partager leur passion, mais aussi leurs doutes et leurs difficultés, fut l’occasion pour Renaud Dutreil de rappeler l’action du gouvernement qui selon son expression effectue à présent « le SAV (Service Après Vote) des nouvelles lois qui contribuent à sécuriser, accompagner et financer les petites entreprises ». Les premiers bilans sont encourageants puisque la France rattrape son retard sur ses partenaires européens avec un nombre de créations d’entreprise en hausse de près de 20 %. En remerciant Renaud Dutreil pour ces initiatives, Alain Bosetti, Président du salon a conclu en remerciant tous les sponsors pour leur soutien et les 20 000 visiteurs pour leur enthousiasme : « On peut décréter des lois pour favoriser la création d’entreprise, mais pas l’enthousiasme et le courage des créateurs » a-t-il conclu.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire




  Demandez votre invitation gratuite          Envoyez une invitation au salon  


  Demandez votre invitation gratuite          Envoyez une invitation au salon