Logo Salon SME Salon SME Online
9 & 10 mars 2017
Salon virtuel dans toute la France
Salon SME Paris
25 & 26 septembre 2017
Palais des Congrès - PARIS
Twitter
#SalonSME
ContactsEspace presseExtranet exposantExposer
Partenaires
Officiels
APCE APCMA Partenaires
Médias
Management NRJ Global Viadeo

Le blog du Salon SME

Retards de paiement : les petites entreprises s’en sortent mieux

Altares, enteprise de services aux entreprises, analyse régulièrement leurs comportements en matière de retard de paiements interentreprises, au niveau national et international.
Le dernier baromètre publié par Altares portant sur le deuxième trimestre 2012, montre que les micro-entreprises ont amélioré leur situation en matière de retards de paiement, puisque 39 % de leurs paiements s’effectuent dans les délais impartis, contre 38,4 % au début de l’année 2012.

Globalement, ce sont les petites entreprises qui s’en sortent mieux que les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et les grandes entreprises : elles affichent un retard moyen de 11,1 jours de retard au deuxième trimestre, contre 11,4 jours au trimestre précédent.
Les PME et TPE se comportent relativement bien, puisqu’elles sont un peu plus de 24 % à payer sans retard, contre 23,6 % au trimestre précédent.
Seulement 9,9 % des entreprises de grande taille paient dans les délais, chiffre en légère amélioration par rapport au premier trimestre 2012 (9,5 %).

Le baromètre trimestriel montre également que le nombre de retards de paiement de plus de 15 jours a augmenté, aussi bien pour les micro-entreprises (31,5 %) que pour les ETI et les grandes entreprises (56,2 %).
Quant aux retard de paiement plus importants, selon Altares, ils “s’assimilent ensuite directement à un transfert de risque a fortiori lorsqu’ils dépassent le cap des 30 jours.”
Altares estime en effet que “les entreprises reportant leurs règlements fournisseurs de plus de 30 jours présentent une probabilité de défaillance multipliée par six”.

Enfin, l’analyse effectuée par Altares montre que 8 % des entreprises ayant entre 3 et 5 ans d’existence affichent des retards de paiement supérieurs à 30 jours. Ces entreprises encore jeunes sont celles qui présentent d’importants risques de défaillance. A noter également que ce sont les entreprises les plus anciennes, souvent les plus grandes, qui sont les plus nombreuses à ne pas régler leurs fournisseurs dans les délais.

Et vous, êtes-vous confrontés à d’importants retards de paiement de vos clients ? Arrivez-vous à respecter les délais de paiement imposés par vos fournisseurs ? Faites-nous part de votre expérience en la matière, et venez échanger sur cet épineux sujet avec les experts présents au prochain Salon SME (ex Salon des micro-entreprises) : pour accéder à cet évènement majeur, rencontrer les exposants, les conférenciers et de nouveaux partenaires d’affaires, inscrivez-vous gratuitement, en quelques clics seulement !

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire




  Demandez votre invitation gratuite          Envoyez une invitation au salon  


  Demandez votre invitation gratuite          Envoyez une invitation au salon