La région Ile-de-France vous aide à créer votre micro-entreprise solidaire


Vous voulez entreprendre autrement ? Avec une finalité sociétale, une gouvernance différente ? Bref vous voulez créer une micro-entreprise sociale et solidaire ? Découvrez les dispositifs d’accompagnement à la création mis à votre disposition par la région Ile-de-France pour soutenir votre création.

Quels accompagnements pour créer votre micro-entreprise sociale et solidaire ?

Dans le but d’encourager ses entrepreneurs, la région Ile-de-France soutient différentes structures d’accompagnement à la création. Parmi elle :

  • L’Atelier : le centre régional de ressource de l’économie sociale et solidaire. Les conseillers de l’Atelier ont pour rôle de rencontrer les porteurs d’un projet d’initiative dans le secteur, de diagnostiquer leurs besoins et leurs présenter des partenaires adhérents qui les aideront à créer leur micro-entreprise.

  • Les couveuses
    Dans une couveuse, le créateur est encadré de conseillers qui lui sont dédiés. Cet environnement lui permet également de tester son activité sur une période à moyen terme (inférieure à 1 an), et ce, avant même d’avoir créé leur micro-entreprise.

  • Les coopératives d’activité et d’emploi
    Encore méconnues, les CAE sont des entreprises qui hébergent fiscalement et juridiquement des porteurs de projets, dans leur phase de test et de développement. Elles permettent de pouvoir créer sa micro-entreprise, d’avoir sa marque et ses clients tout en conservant le statut de salarié.

 

> Découvrez le Parcours Accompagnement à la création de 2015

Quelles sources de financement pour créer votre micro-entreprise sociale et solidaire ?

Peu importe le secteur d’activité, lorsque l’on veut créer une micro-entreprise, il faut bien souvent faire appel à des investisseurs extérieurs. Malheureusement, il est souvent plus difficile de trouver des financeurs dans le secteur solidaire, du fait de sa rentabilité limitée et de ses modèles économiques souvent spécifiques.
C’est pour cela qu’il existe des financeurs solidaire, spécialiste du secteur et de ce fait, sensible à sa finalité sociale, son mode de fonctionnement…

Parmi ces financeurs, en voici 2 soutenus par la région :

  • L’Adie
    Issu d’une association nationale, l’Adie octroie des prêts à montant limité (moins de 6 000€) sur une durée d’emprunt relativement courte. Pour aider ces créateurs, qui ont bien souvent des revenus très limités, la région leur verse également une petite prime.

  • France active
    Il s’agit d’un réseau national, qui propose différentes solutions de financement, tel que des prêts (taux entre 0 et 2% maximum) et également des garanties bancaires.

 

> Découvrez le Parcours Financement 2015

APCE APCMA région Île de France L'Express Figaro Entrepreneurs Management NRJ Viadeo